Un réseau mondial

La Force de l’Amitié de Montréal (FAM) appartient à un réseau mondial de clubs de Friendship Force International (FFI),  un organisme à but non lucratif ayant pour mission de promouvoir l’amitié, la compréhension entre les peuples et la paix dans le monde.

Le 1er mars 1977, lors d’une réunion des Gouverneurs des États à la Maison Blanche, le Président des États-Unis Jimmy Carter annonçait officiellement la fondation de l’organisme Friendship Force. Madame Rosalynn Carter, son épouse, en fut, jusqu’en 2003, la présidente honoraire tout en étant aussi membre de son conseil d’administration.

Du début de l’année 1977 à ce jour, des clubs de La Force de l’Amitié ont été fondés un peu partout dans le monde, formant ainsi un vaste réseau d’amis intéressés à des voyages-échanges amicaux de club à club, fondement actuel de l’organisme. Ainsi, plusieurs centaines de milliers d’ambassadeurs et d’hôtes ont participé à plus de 4000 missions d’amitié, festivals d’amitié ou échanges.

De son siège social, à Atlanta, Géorgie, Friendship Force International planifie et organise diverses activités dont les voyages-échanges internationaux de club à club. Au cours de ces voyages, les ambassadeurs (les visiteurs) sont accueillis dans des familles hôtes avec lesquelles ils partagent la vie de famille pendant une semaine, créant ainsi un environnement où des amitiés personnelles peuvent être établies, malgré les barrières internationales. Environ 6 000 ambassadeurs participent à près de 300 échanges chaque année. Les groupes sont constitués de 20 à 25 membres.

Il existe 377 clubs répartis dans 56 pays sur 6 continents. L’Allemagne, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Brésil, le Japon, le Royaume-Uni et le Canada comptent plus de 20 clubs chacun. Les pays d’Europe en comptent beaucoup moins, parfois un ou deux seulement. Outre la Force de l’Amitié de Montréal, le Québec compte trois autres clubs :  Région de Québec, Région de Sherbrooke et Région de la capitale canadienne.
Chaque année, une conférence internationale rassemble des centaines de volontaires, chefs de file de La Force de l’Amitié, provenant du monde entier.

Friendship Force International a commencé à collaborer avec d’autres organismes ou groupes sociaux, écologiques, sportifs, politiques et religieux pour favoriser les échanges culturels et amicaux, par exemple lors des jumelages de villes d’un pays à un autre.

Toutes ces activités eurent une influence bénéfique sur les relations humaines internationales, puisqu’en 1992, l’organisme fut sélectionné comme candidat au Prix Nobel de la Paix. Finalement, le 12 décembre 2002, Jimmy Carter, ex-président des États-Unis et cofondateur de Friendship Force International, recevait à titre personnel, le prix Nobel de la Paix.

Visionner la vidéo en anglais de FFI