Activités du Club

La Force de l’Amitié de Montréal vous permet, entre autres, de vivre des expériences culturelles ici même à Montréal. Votre club vous donne l’occasion de faire de belles rencontres et de bâtir un solide réseau d’amis en participant à un programme d’activités variées tout au long de l’année. N’hésitez pas à inviter un parent ou un ami à se joindre à vous.

Le samedi 22 septembre, une vingtaine de membres de la Force de l’Amitié de Montréal se sont rencontrés pour un repas d’amitié suivi d’une visite guidée de la Centrale hydroélectrique de Beauharnois. C’est l’art et la science qui, à Beauharnois, forment un duo électrisant! La Centrale de Beauharnois, l’une des plus grandes centrales hydroélectriques du monde, a été amorcée au pic et à la pelle il y a plus de 80 ans. Ses 38 groupes turbines-alternateurs, alignés sur près d’un kilomètre, font de cette installation la plus puissante centrale au fil de l’eau d’Hydro-Québec. Chaque seconde, le volume d’eau qui traverse la centrale correspond au contenu de trois piscines olympiques. La centrale de Beauharnois est aussi longue que seraient hautes trois tours Eiffel superposées. Tout comme l’Empire State Building de New York, la centrale est d’inspiration Art déco, style propre aux années 1920, ce qui  lui a permis de se classer au rang des lieux historiques nationaux. 

Le dimanche 26 août 2018, 40 personnes ont participé au quatrième rallye pédestre de FAM qui se tenait au parc La Fontaine. Même si le soleil n’était pas au rendez-vous et qu’une légère averse est venue perturber l’accueil, c’est avec beaucoup de plaisir que nous avons parcouru ce lieu emblématique de Montréal. Cette année encore, Michel Payette nous attendait avec une série de questions bien songées et une énigme à résoudre auxquelles il avait ajouté un défi supplémentaire. Et oui, les questions étant dans le désordre, chaque équipe devait établir sa propre stratégie de parcours si elle ne voulait pas faire le tour du parc à maintes reprises. Déjà que de faire le tour une seule fois ajoutait passablement de pas au compteur… C’est donc d’affiche en affiche, de monument en monument, de parc en parc que nous avons pu découvrir (ou redécouvrir) la petite histoire du parc La Fontaine et tous ses recoins… ou presque. Regroupés à la terrasse de L’Espace La Fontaine, c’est avec beaucoup d’impatience que les 10 équipes participantes ont attendu le dévoilement des réponses et des résultats. Si les points cardinaux ont donné du fil à retordre à certains, je dirais que la majorité en a arraché avec les photos de l’énigme puisque seule notre équipe gagnante a su la résoudre. Mais que l’on parte vers la gauche ou la droite, l’est ou l’ouest, le sud ou le nord, le plus important avec Michel, c’est de bien écouter les instructions, de bien lire les questions et d’avoir assez de mémoire pour se rappeler les mille et un détails de chaque question. Félicitations à Christiane, Yves et leurs invités, Marie et Pierre, pour leur belle victoire.

Le dimanche 11 février, quelques membres de FAM ont assisté à un concert de l’Oasis Musicale à l’église anglicane Saint-Georges. Au menu Mozart et Hummel interprétés par l’ensemble Cénacle. Les musiciens, qui se spécialisent dans l’interprétation du répertoire de musique de chambre du baroque tardif au pré-romantique, ont fait résonner leur flûte, hautbois, alto et contrebasse d’époque. Du Mozart, avec des instruments anciens, un pur plaisir pour les spectateurs, touristes, gens de passage et les membres de FAM présents. Des performances qui se répètent chaque semaine avec d’autres talentueux interprètes. Riche de son architecture néo-gothique et de son plafond à poutres, l’église Saint-Georges avec une acoustique de très grande qualité est un lieu parfait pour ce genre de concerts .

Le 11 janvier dernier, une vingtaine de membres de FAM a participé à la visite de l’événement Leonard Cohen au Musée d’art contemporain de Montréal avec beaucoup d’émotion et d’appréciation.  Leonard Cohen a vécu une vie de recherche et d’exploration profonde sur le monde, sur la vie et sur l’art. Doté d’une grande sensibilité, il a fait naître chez beaucoup d’entre nous des espaces propices à la réflexion, aux souvenirs de nos propres moments charnière. Leonard Cohen a vécu richement, il a vécu pleinement et il a conservé un amour pour son coin de planète bien aimé : Montréal. Marjolaine Lalonde a pris le pouls de personnes autour d’elle durant cette visite et les cœurs étaient visiblement ouverts à la proposition de l’exposition : Trouver l’ouverture par laquelle la lumière, dans nos vies, peut entrer! 

Activités des années précédentes: Vous pouvez consulter les activités des années passées dans les rapports insérés ci-dessous: