Carnegie Hall

Je ne sais pas pourquoi je pense à ça ce matin, mais je me vois dans les rues de Manhattan. La radio joue et je ne l’entends pas. Dans les rues et avenues, tout me renverse, me déroute. Quand je demande à un passant où est Carnegie Hall, il me répond aimablement « 57th street and 7th avenue » avec un air débonnaire comme si tout le monde savait ça. Depuis le temps que c’est là, ce monument… J’ai compris que celui-ci est un vrai, un vrai Newyorkais. Je m’engouffre dans la première station de métro pour m’y rendre. Le métro de New York, avec toutes ses lignes biscornues, je suis un peu perdu et je demande à un jeune homme à l’allure allumée comment on se rend au Carnegie Hall. Il me répond: « You must pratrice my friend. » Et pince-sans-rire, il continue son chemin. J’en conclus qu’il doit être musicien celui-là! Enfin me voilà au coin 57e rue, 7e avenue.

Continue Reading →

Assignations d’accueil et séjour pour 2025

Avant de vous dévoiler les assignations reçues de FFI pour 2025, j’aimerais vous « raconter » tout le défi que représente le processus d’assignations des accueils et des séjours. Pour préparer cet article, je me suis référée à un article intitulé « Interview with a Matchmaker » (dans l’espace membres) paru le 11 avril 2024 dans MyFF.

Continue Reading →

DES NOUVELLES D’HOMO SAPIENS  2e partie

Note. – Nous aurons l’occasion, Louise et moi, d’être hébergés prochainement chez les Hurons de Wendake, village situé près de Québec. Ce sera intéressant de comparer le patrimoine immatériel wendat, que nos hôtes ne manqueront pas de nous présenter, avec le récit qu’en ont fait les auteurs. Pour cette raison, je m’abstiendrai aujourd’hui de commenter les passages du livre de Graeber et Wengrow se rapportant à cette communauté attachante. J’y reviendrai le mois prochain. Les auteurs ont fouillé une multitude d’autres groupes humains dont les traces existent encore, certaines datant de plus de dix millénaires.

Continue Reading →

DES NOUVELLES D’HOMO SAPIENS, partie 1 

S’il est un livre à découvrir, c’est sûrement Au commencement était…,- une nouvelle histoire de l’humanité-, de David Graeber et David Wengrow (1). Ces deux experts – l’un anthropologue, l’autre archéologue – ont entrepris de montrer la créativité de notre espèce, Homo Sapiens, depuis plus de deux cent mille ans. Ils soulignent que si une évolution s’observe bel et bien chez des groupes humains vivant à proximité l’un de l’autre, on peut remarquer des variations étonnantes dans leur comportement. Mieux encore – ou pire, selon le point de vue – on assisterait aujourd’hui à des retours en arrière d’organisations politiques, centralisées ou non, et d’abandons de pratiques agricoles pourtant connues et expérimentées, au profit de la cueillette et de la pêche, par exemple dans les régions de la Haute- Californie et de Vancouver. (Pensons aussi à Hochelaga, région  désertée par les agriculteurs Iroquois, pour une raison inconnue, entre les passages de Cartier et de Champlain.)    (Note personnelle.)

Continue Reading →

L’éclipse totale du soleil a bien eu lieu à Montréal le 8 avril dernier

Tout le monde en a déjà tellement entendu parler, que c’est tout entendu. On croirait que c’est déjà du passé. L’éclipse a bien eu lieu, tel que prédite par Tintin et ses astronomes, si on en croit les journaux, les news sur les réseaux sociaux et même le téléjournal. Des enfants sont restés en classe cachés derrière des rideaux pour être protégés des monstres qui pullulent dans notre monde. Ils pourront se reprendre pour voir la prochaine éclipse totale au Québec, a dit le Ministre de la Culture, en 2106 dans 82 ans. Et une foule compacte de plus de 100 000 voyeurs s’est agglutinée près de la Tour du Stade Olympique pour obtenir les fameuses lunettes ISO 12312-2 pour voir le soleil quand on ne le voit pas. Mais le Planétarium de Montréal avait prévu seulement 5000 personnes. Par la suite, la station de métro Viau a été prise d’assaut par une jungle de demi-voyants.

Continue Reading →

AUX 4 COINS DU MONDE, EN 4 FILMS

Nous vivons une période de l’année marquée par la remise de prix prestigieux aux divers couronnements cinématographiques. Les quatre films présentés ici en ont récolté leur juste part. Bon cinéma !

Anatomie d’une chute

Réalisé par Jonathan Glazer, largement récompensé, ce film tout en nuances a reçu de multiples nominations aux Oscars et aux Césars. Excellents acteurs, photographie superbe, suspense permanent, analyse psychologique sensible, tout contribue à rendre crédible le dénouement final d’une affaire judiciaire complexe.

Continue Reading →

« Rencontre du troisième type »

SCÈNE 1 : Nous sommes au 6e siècle avant J.-C. Dans l’œuvre majestueuse d’Homère, l’Iliade, le dieu de la mer Poséidon règne sur les océans. La Grèce antique, constituée d’une multitude d’îles, a un besoin absolu de la protection de Poséidon pour voguer sur la mer méditerranéenne. Dans toutes les grandes civilisations de l’antiquité, il y a toujours eu des êtres plus grands que nature, des esprits supérieurs. L’univers est constitué d’êtres pensants qui n’ont pas nécessairement un corps physique comme les humains.

Continue Reading →

Autres occasions de séjours en 2024

Lors de la consultation pour les séjours de 2025, 17 répondant(e)s ont mentionné un intérêt pour compléter un séjour d’un autre club francophone. Si l’une des deux destinations suivantes vous intéressent, vous pouvez dès maintenant vous joindre au club de Sherbrooke dont les deux séjours suivants ont des places disponibles.

Continue Reading →

Partons la mer est belle

Tout a été préparé de longue date. Ce n’est pas un voyage, mais une grande aventure qui est proposée aux marins de Saint-Malo. Son capitaine, Jacques Cartier, est un homme érudit, bon géographe et qui possède de bonnes connaissances en astronomie. Sans compter qu’il est un meneur d’hommes naturel, pas un leader, pas un influenceur, un meneur d’hommes. De la force de persuasion, il lui en faudra.

Continue Reading →